L’effet Matthieu : La loi des vainqueurs

L'effet Matthieu : La loi des vainqueurs

Dans la vie, nous avons tendance à entendre dire que les riches deviennent de plus en plus riches, et les pauvres de plus en plus pauvres.

Et bien sachez que cette expression populaire cache une réalité sociologique et économique bien réelle connue sous le nom d’effet Matthieu (Matthew effect en anglais).

Qu’est-ce que l’effet Matthieu ?

L’effet Matthieu décrit une réalité sociale où les individus ou groupes qui possèdent déjà certaines ressources (richesse, savoir, reconnaissance) ont tendance à en acquérir davantage, tandis que ceux qui en ont peu sont susceptibles d’en perdre encore plus.

L’effet tire son nom d’une interprétation d’un verset de l’Évangile selon Matthieu :

« Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. »

Matthieu 13:12 

Les origines de l’effet Matthieu

En 1968, le sociologue Robert K. Merton a observé que les individus ont plus de chances d’accumuler du succès social ou économique en proportion de leur niveau initial de popularité, d’amis et de richesse.

Les premières études sur l’effet se sont principalement intéressées à l’inégalité dans la manière dont les scientifiques étaient reconnus pour leur travail :

Les scientifiques éminents reçoivent souvent plus de crédit que les chercheurs relativement inconnus, même si leur travail est similaire.

Cela signifie également que le mérite est généralement attribué aux chercheurs qui sont déjà célèbres.

Par exemple, un prix sera presque toujours attribué au chercheur le plus expérimenté impliqué dans un projet, même si tout le travail a été réalisé par un étudiant diplômé.

Un autre exemple pertinent concerne la visibilité disproportionnée accordée aux articles d’auteurs reconnus, au détriment d’articles tout aussi valides ou supérieurs écrits par des auteurs inconnus.

Cela a pour conséquence d’influencer le processus de sélection sociale et d’aboutir à une concentration des ressources et des talents.

Découvrez l’impact de l’effet Zeigarnik sur votre productivité en lisant cet article.

Les conséquences de l’effet Matthieu

Les conséquences de l'effet Matthieu

L’effet Matthieu souligne une tendance naturelle des systèmes sociaux à favoriser ceux qui sont déjà avantagés.

Il est visible dans différentes strates de la société :

  1. Économie : Sur le plan économique, les riches ont souvent plus de moyens pour investir et accroître leur richesse, tandis que les pauvres peuvent se retrouver pris dans un cycle de pauvreté.
  2. Éducation : Dans le domaine de l’éducation, les élèves qui réussissent bien sont souvent ceux qui reçoivent plus d’attention et de ressources. Cela a pour conséquence de renforcer leur probabilité de succès dans le futur.
  3. Carrière : Sur le lieu de travail, ceux qui démontrent tôt du succès peuvent bénéficier de plus d’opportunités et de promotions.

Surmonter l’effet Matthieu

En tant qu’individus et membres de la société, nous avons le pouvoir et la responsabilité d’agir pour atténuer cet effet.

Le système éducatif peut par exemple fournir des ressources et un soutien supplémentaires aux étudiants qui en ont le plus besoin pour équilibrer les chances de réussite.

Les employeurs peuvent quant à eux mettre en place des politiques pour s’assurer que tous les employés aient des opportunités égales de développement et de reconnaissance.

Mais toutes ces mesures doivent inévitablement passer par une sensibilisation et une adoption de politiques équitables visant à réduire les inégalités.


Envie de recevoir des astuces de développement personnel ?

Je partage des astuces de développement personnel et des informations essentielles que j’ai apprises dans mes dernières lectures tous les mardis dans ma newsletter.

Plus de 500 lecteurs ont déjà rejoint la communauté, qu’attends-tu👇 !