Comment savoir ce que l’on veut faire dans la vie ?

Comment savoir ce que l'on veut faire dans la vie ?

Déterminer ce que l’on veut faire dans la vie est une tâche complexe, surtout pour les plus jeunes, car il y a tellement d’options et de chemins différents à emprunter que l’on peut très facilement se perdre.

C’est une décision qui nécessitera une longue réflexion de votre part afin de ne pas vous précipiter et de faire un mauvais choix.

Dans cet article, je vais vous donner des conseils pour vous aider à savoir ce que vous voulez vraiment faire dans la vie.

Comment savoir ce que l’on veut faire dans la vie ?

C’est en vous interrogeant personnellement, en explorant les domaines d’intérêts qui vous intéressent et en trouvant ce qui vous anime le plus que vous parviendrez à savoir ce que vous voulez réellement faire dans la vie.

1) Prenez vos valeurs comme point de départ

La meilleure façon de savoir ce que l’on veut faire dans la vie est de prendre pour point de départ vos valeurs

Les valeurs nous définissent en tant qu’humain et notre façon de voir le monde.

L’amour, la loyauté, le partage en sont des exemples.

Orienter sa vie en fonction de celles-ci permet de vivre une vie pleine de sens et de diminuer les possibilités de se tromper.

Imaginons que l’intégrité et la justice sont des valeurs que vous défendez, vous pouvez vous orienter vers des études de droit afin de devenir avocat ou rejoindre une école de police par exemple.

La découverte de soi est d’ailleurs un élément essentiel pour réussir sa vie.

2) Identifiez vos attentes

Toutes les personnes ont des attentes différentes de la vie. Certains veulent l’indépendance, d’autres veulent être encadrés.

Certaines personnes recherchent l’abondance et l’opulence, tandis que d’autres se contenteront d’un cadre de vie minimaliste.

En fonction de vos besoins, identifiez vos attentes et l’orientation de vie que vous voulez.

Il se peut qu’il y ait une contradiction entre vos attentes et ce qu’il vous est réellement possible de faire, néanmoins il est toujours bon d’avoir ces choses là en tête lorsque vous prendrez des décisions.

3) Déterminez la façon dont vous voulez passer votre temps

Déterminez la façon dont vous voulez passer votre temps

Pour savoir quoi faire dans la vie, déterminez la façon dont vous voulez occuper votre temps et identifiez les choses qui ont du sens pour vous.

Trouver vos passions et les vivre pleinement est un très bon moyen dy parvenir.

Si vous êtes naturellement doué dans une activité physique ou intellectuelle, demandez-vous si vous aimeriez en faire votre profession dans le futur.

Imaginez-vous en train passer du temps à l’accomplissement de cette activité.

Par exemple, si vous aimez les mathématiques, arrivez-vous à vous imaginer en train de passer le restant de votre vie professionnelle à faire de l’algèbre et des statistiques?

Si la réponse est positive, je vous conseille fortement de continuer dans cette voie et pourquoi pas d’en faire votre métier.

Si ce n’est pas le cas, continuez à explorer jusqu’à ce que vous trouviez quelque chose qui vous passionne vraiment.

4) Projetez-vous dans le futur

Interrogez sur la le cadre et le rythme de vie que vous espérez avoir dans une dizaine d’années :

  • Que vous voyez-vous faire ? Absolument ne pas faire ?
  • Où voulez-vous être ? Ne pas être ?

C’est en répondant à ces questions que vous pourrez orienter votre vie de façon la plus optimale et faire des choix adéquats.

Cela ne sert à rien de perdre du temps à faire de longues études si vous voulez absolument exercer un métier manuel qui ne nécessite pas de diplôme.

Lorsque j’étais plus jeune, je me suis moi-même posé la question. 

Je ne me voyais absolument pas exercer un métier manuel, j’étais davantage intéressé par un travail de bureau.

Faire des études me semblait être la meilleure voie à emprunter pour me permettre d’y arriver, et c’est ce que j’ai fait.

Gardez cependant en tête qu’il n’est jamais vraiment trop tard pour changer de voie.

Vous aurez de nombreuses opportunités de changer de carrière professionnelle et d’orientation de vie si celle que vous avez ne vous convient pas.

5) Réfléchissez au niveau d’éducation et de formation requis pour exercer votre future profession

Réfléchissez au niveau d'éducation requis

Il existe un large éventail d’emplois disponibles, mais le niveau de formation et d’éducation nécessaire varie considérablement selon les domaines.

En règle générale, plus les études et la formation requises pour un emploi sont importantes, plus le salaire est élevé. 

Disons que vous avez décidé que vous voulez poursuivre une carrière dans la finance, intéressez-vous au nombre d’années d’études nécessaires pour avoir un emploi dans ce domaine. 

Consultez les formations, les cursus scolaires et parlez à des personnes qui travaillent dans le domaine (via Linkedin par exemple).

N’oubliez pas que le but de cet exercice est d’avoir une vision réaliste quant aux efforts que vous devez fournir pour accéder à votre métier de rêve.

6) Examinez si vos intérêts et votre personnalité correspondent à la carrière que vous avez choisie

N’oubliez pas que l’adéquation entre votre personnalité et votre choix de carrière va avoir une forte influence sur votre bien-être en général.

Choisir un emploi qui correspond à votre personnalité et à vos intérêts vous rendra certainement plus heureux.

Si vous n’aimez pas être en public ou avoir un contact direct avec les gens, le métier de journaliste n’est peut-être pas le meilleur choix de carrière pour vous. 

En revanche, si vous souhaitez avoir du contact avec les gens et faire un travail où vous rencontrez constamment de nouvelles personnes, une carrière de commercial peut être idéale.

7) Essayez de nouvelles choses

« Si quelqu’un s’engage sur la mauvaise route, il n’a pas besoin de motivation pour avancer, il a besoin d’éducation pour faire demi-tour ». 

Jim Rohn

Bien qu’il soit important d’avoir une ligne directrice pour vous guider dans vos choix, il est nécessaire que vous essayiez de nouvelles choses.

Ne vous cantonnez pas à une seule voie. Soyez curieux, voyagez, rencontrez de nouvelles personnes.

Toutes les expériences que vous vivrez vous ouvriront de nouvelles perspectives.

Une fois que vous aurez vécu et vu assez de choses dans votre vie, vous pourrez décider sans regret de la bonne manière de choisir ce que vous voulez faire.

Au final, vous vous rendrez compte que le chemin parcouru est plus important que la destination.

8) Cherchez de l’inspiration autour de vous

Cherchez de l’inspiration autour de vous

On tend souvent à avoir devant nos yeux la voie qui nous permettrait d’être épanouis, mais nous n’arrivons pas à la voir par manque de recul.

Chercher de l’inspiration autour de vous est donc une très bonne méthode pour comprendre comment les gens ont réussi à trouver ce qu’ils voulaient faire de leur vie.

Demandez-vous si vous aimeriez faire la même chose qu’eux ?

N’hésitez pas à lire des biographies pour vous inspirer ou chercher davantage de modèle de réussite.

9) Osez rêver en grand

Beaucoup de personnes se mettent des barrières mentales et n’osent pas rêver de la vie qu’ils voudraient avoir.

Le cerveau humain fonctionne d’une telle façon qu’il lui est nécessaire de rêver, de désirer et d’avoir de l’ambition pour qu’il sollicite les ressources nécessaires.

Les principes de la loi de l’attraction énoncent parfaitement ces mécanismes-là : vous devez pleinement manifester vos envies lorsqu’il s’agit de définir votre vie.

N’ayez pas peur de rêver en grand afin de pouvoir obtenir ce que vous voulez vraiment.

Conclusion – Comment savoir ce que l’on veut faire dans la vie ?

Plus vous réfléchirez à ce que vous voulez dans votre vie, plus cela sera facile de savoir quoi faire.

C’est en vous posant les bonnes questions et en réfléchissant sur vos désirs que la réponse prendra forme.

N’oubliez pas que l’opinion des autres personnes ne doit pas vous perturber sur la façon dont vous voulez vivre votre vie.


Abonne-toi à la Newsletter et reçois régulièrement des conseils sur le développement personnel. Plus de 2,000 lecteurs ont déjà rejoint la communauté, qu’attends-tu ?