Pourquoi je mets les gens mal à l’aise et comment arrêter de le faire ?

Pourquoi je mets les gens mal a l'aise ?

La gêne et l’inconfort sont des sentiments que chacun peut ressentir à un moment donné de sa vie.

Bien que toutes ces expériences soient universelles et inévitables, vous pouvez vous demander pour quelles raisons vous mettez les autres personnes mal à l’aise et s’il existe des solutions pour arrêter de le faire ?

La lecture de cet article vous donnera des explications détaillées et des manières d’atténuer la chose.

Pourquoi est-ce que je mets les gens mal à l’aise ?

Il se peut que vous mettiez les gens mal à l’aise parce que vous ne faites pas assez attention à votre langage corporel ou que votre façon de communiquer ne soit pas adaptée à la conversation et au moment présent.

En vous référant aux normes sociales, vous serez plus à même d’adopter votre attitude pour ne plus créer de gêne chez les autres personnes.

Vous communiquez d’une mauvaise façon

Vous communiquez d'une mauvaise façon

Votre ton de voix, votre humeur et votre attitude générale sont souvent responsables des malaises que vous provoquez.

Il vous arrivera souvent d’aborder un sujet que votre interlocuteur préférera ne pas entendre et qui le mettra obligatoirement mal à l’aise.

Dès lors que les gens se sentent intimidés, contrariés, déconnectés ou de mauvaise humeur, ils deviennent mal à l’aise et cessent de communiquer de façon naturelle et spontanée.

Il pourra simplement s’agir de dire mal les choses, d’annoncer une terrible nouvelle ou encore de toucher un point sensible.

Vous ressentez vous-même de la gêne

Vos interactions sociales seront fréquemment interrompues par des moments de tension, de stress ou d’anxiété.

Le malaise peut être communiqué par des indices non-verbaux, comme le fait de se gratter sans cesse ou d’adopter un langage corporel reflétant un malaise de votre part.

Les gens peuvent devenir mal à l’aise au moment où ils ressentiront votre propre gêne.

Vous devez donc vous efforcer de maintenir une attitude confortable et positive afin de ne pas mettre les gens mal à l’aise.

Vous ne respectez pas les normes culturelles

Vous ne respectez pas les normes culturelles

Les cultures du monde entier adhèrent à des conventions sociales différentes qui peuvent être considérées comme des lois non écrites.

Lorsque vous agissez d’une manière qui sort de la norme, vous risquez de mettre les autres personnes  mal à l’aise et de créer de l’incompréhension autour de vous.

Lorsque votre entourage est réceptif à votre message et à votre personnalité, vous n’aurez aucun mal à transmettre vos pensées et vos idées.

Comment mettre les gens à l’aise ?

1) Ayez confiance en vous

Comme nous l’avons vu précédemment, la perception que les autres ont de vous peut jouer sur leur état de confort.

En affichant un air confiant, vous aiderez les gens à se sentir plus à l’aise, même s’ils se sentent anxieux à l’intérieur.

La confiance en soi permet de vivre des expériences sociales plus agréables, soyez donc le genre de personne qui sait où elle va et qui est confiante en toute circonstance.

2) Parlez à un niveau sonore raisonnable

Certaines personnes sont rebutées par ceux qui parlent excessivement fort.

Les personnes qui ne parlent pas assez fort peuvent donner l’impression de ne pas avoir confiance en elles et peuvent causer des difficultés de communication.

Si votre interlocuteur doit sans cesse vous faire répéter vos phrases ou les deviner, il finira par se sentir mal à l’aise.

Adoptez un ton de voix audible, ne criez pas, mais ne marmonnez pas non plus.

3) Maintenez un niveau de contact visuel approprié

Maintenez un niveau de contact visuel approprié

Éviter le contact visuel peut donner l’impression que l’autre personne ne vous intéresse pas ou que vous n’avez pas assez confiance en vous.

Regarder de façon insistante quelqu’un pendant un long moment peut être également intimidant.

C’est à vous de trouver un bon équilibre et d’adopter un contact visuel qui correspond à la situation.

4) Adoptez un langage corporel adapté

N’envahissez jamais l’espace personnel d’une autre personne, vous devez absolument éviter d’être trop proche d’une personne que vous ne connaissez pas bien.

Ne présumez de rien et écoutez simplement votre interlocuteur, s’il tente de se distancer de vous, faites-en de même.

5) Soyez amical

Il y a une différence majeure de ressenti en compagnie de ceux qui ont un langage corporel ouvert et amical et ceux qui ont un langage corporel distant et défensif.

Les personnes qui ont un langage corporel ouvert regardent leur interlocuteur, lui font face et semblent à l’aise.

Être hospitalier et amical envers les autres est un élément crucial pour mettre les gens à l’aise.

Soyez amical et complimentez les gens de temps en temps et vous n’aurez aucun mal à gagner leurs faveurs.

Le simple fait de montrer de la reconnaissance envers une autre personne, que ce soit par un mot sincère ou par un petit geste, contribuera grandement à égayer sa journée.

6) Soyez souriant

Soyez amical

Pour montrer que vous êtes ouvert à la communication et faire en sorte que les autres personnes se sentent mieux en votre présence, sourire est l’un des signaux les plus efficaces.

Assurez-vous simplement qu’il soit authentique, car personne n’a envie de discuter avec quelqu’un qui semble jouer un rôle.

7) Utilisez la technique du miroir

La technique du miroir permet de mettre subtilement l’autre à l’aise, sans même qu’il ne s’en rende compte.

Le mirroring agit essentiellement sur l’inconscient de votre interlocuteur en utilisant un principe psychologique simple : on se sent plus à l’aise avec des personnes qui nous ressemblent et agissent de la même façon que nous.

Comme un caméléon, il s’agit simplement de prendre note de la posture de la personne, puis de l’adopter subtilement.

Si la personne se touche le bras, faites en de même, si elle parle avec une certaine tonalité de voix, imitez-la.

8) Concentrez-vous sur ce que dit l’autre personne et écoutez activement

Écoutez activement

L’écoute attentive permet d’augmenter considérablement le confort qu’une personne peut ressentir.

Participez à la conversation en demandant des précisions sur tout ce qui n’est pas clair.

La personne sentira un lien plus fort entre vous deux.

9) Éliminez le silence

Bien que le silence soit parfois utile et nécessaire, il peut provoquer de la gêne chez certaines personnes.

Le silence est un facteur important dans le malaise que peut ressentir un interlocuteur dans une conversation.

Selon des études sur la psychologie sociale, quatre secondes de silence suffisent à augmenter considérablement l’anxiété sociale ressentie.

Cela peut s’expliquer par le fait que le silence peut mener à se questionner personnellement sur l’image que l’on renvoie.

Si l’autre personne n’engage pas la discussion, vous pouvez être amené à vous demander s’il y a un problème avec votre personnalité ou si vous êtes ennuyeux.

Essayez donc de briser le silence, mais n’essayez pas de forcer la conversation si vous voyez que votre interlocuteur ne fait pas d’efforts.

10) Évitez de poser trop de questions à la fois

Évitez de poser trop de questions à la fois

C’est fantastique d’apprendre à connaître quelqu’un en lui posant des questions sur sa vie et en partageant quelque chose sur soi-même, mais il n’est pas toujours utile de bombarder quelqu’un de questions.

Il ne s’agit pas d’un interrogatoire.

Efforcez-vous d’avoir un échange d’idées équilibré des deux côtés.

11) Utilisez le bon type d’humour

Vous passerez pour une personne socialement incompétente et irrespectueuse si votre humour est déplacé.

Gardez vos blagues légères, ou évitez au moins tout ce qui est controversé, à moins que vous ne sachiez que votre interlocuteur apprécie ce genre d’humour.

12) Évitez de donner des conseils à moins qu’on vous le demande

Lorsqu’une personne n’a pas explicitement demandé de l’aide, lui faire des suggestions peut la faire se sentir agressée.

La meilleure réponse consiste à écouter attentivement l’autre personne.

Les gens risquent de vous éviter si vous avez l’habitude de leur dire ce qu’ils doivent faire ou comment vous agiriez dans leur situation.

En général, dire à quelqu’un ce qu’il doit faire suscite de la résistance de sa part.


Abonne-toi à la Newsletter et reçois régulièrement des conseils sur le développement personnel. Plus de 2000 lecteurs ont déjà rejoint la communauté, qu’attends-tu ?