Pourquoi la vie est injuste ?

Pourquoi la vie est injuste ?

L’injustice de la vie est réelle, et ne laisse que rarement place à l’impartialité. Elle se contrefiche de nos tracas quotidiens, et peut nous impacter à différents degrés.

Tous les humains de ce monde n’ont pas accès aux mêmes outils. Certains doivent batailler davantage pour obtenir ce que les autres ont dès leurs naissances.

Dans cet article, nous allons essayer de comprendre pourquoi la vie est injuste, puis nous verrons des moyens de surmonter et d’atténuer son injustice.

La vie est injuste

Ce n’est pas sans raison que l’on dit que la vie est injuste : le point de départ n’est pas le même pour tous.

On ne choisit pas ses caractéristiques physiques, ni sa situation sociale et économique à la naissance.

Depuis la nuit des temps, le principe même de l’évolution favorise certaines caractéristiques génétiques par rapport à d’autres.

La sélection naturelle est la preuve que la vie n’a pas vocation à être facile. Seuls ceux qui ont les capacités à s’adapter à leur environnement survivent.

De ce fait, certaines personnes sont naturellement plus favorisées face à la vie que d’autres.

Certains débutent la course de la vie avec des avantages, d’autres démarrent avec des handicaps.

La localisation géographique du lieu de naissance peut avoir un impact majeur sur le restant de notre vie. Des enfants naissent par exemple dans des pays où la pauvreté est de mise.

Ils n’ont pas accès à l’eau courante ni à l’électricité, tandis que d’autres naissent dans l’opulence et ont accès à tout ce qu’ils désirent.

Ce n’est pas tout, nous vivons également dans un monde où la loi du plus fort a régné et continuera de régner pendant une très longue période.

Des dynasties entières ont disparu, et ont été décimées par de nouvelles cultures, parce qu’elles n’ont pas pu s’adapter à l’évolution actuelle du monde.

La vie est-elle si injuste qu’on le prétend ?

La vie est certes injuste, mais elle laisse place à la progression et au changement.

Bien que nous ne commencions pas tous au même niveau, il existe des moyens pour les personnes défavorisés de rattraper leur retard initial et de dépasser les autres.

L’avenir d’une personne n’est pas défini à sa naissance. Au final, tout est une question de choix, d’actions et de volonté.

De nos jours, notamment grâce à l’avancée technologique, la force n’est plus le seul élément qui permet aux humains de dépasser leurs conditions de base.

Des caractéristiques comme l’intelligence, le travail acharné, et tant d’autres choses élèvent notre condition.

Il y a toujours une façon de dépasser sa condition de base, et la lecture de nombreuses biographies m’a permis de constater que c’était effectivement le cas.

L’histoire de David Goggins, en est l’exemple parfait. Lui, qui partait avec des désavantages consternants face à la vie, a réussi à accomplir des exploits encore inégalés.

La vie peut être impitoyable

Pour certaines personnes, la vie peut parfois se montrer impitoyable.

Il y a des choses sur lesquelles nous avons aucun contrôle, les maladies incurables et la mort en font partie.

Ce sont des sentences qui agissent en dépit de notre volonté et de nos efforts, on ne peut pas les prédire ou les maîtriser, et elles mettent un arrêt brutal à la vie.

Comment surmonter l’injustice de la vie ?

Comment surmonter l'injustice de la vie ?

Tout est une question de perception

Le déroulement de notre vie en tant qu’humain est le résultat de notre perception.

Il nous arrive à tous des malheurs, des défaites et des désillusions. Certains doivent subir plus de douleur que les autres pour atteindre leurs objectifs.

La perception des événements et la réaction associée sont les éléments qui nous permettent d’affronter les injustices initiales de la vie.

La vie n’est pas linéaire

Nous avons tendance à considérer la vie comme étant une ligne droite, composée de hauts et de bas.

Il nous arrive trop fréquemment de juger négativement les moments difficiles, et d’exalter les moments où tout se passe bien.

C’est une très mauvaise façon de penser, car en effet, le cours de la vie s’apparente davantage à un cercle qu’à une ligne droite.

Les moments difficiles sont autant nécessaires que les moments faciles.

Nous devons cesser de les juger, et essayer de les accepter pour ce qu’ils sont. C’est-à-dire des choses complètement nécessaires et normales.

Nous mourrons tous un jour

« Momento Mori ».

Bien que le point de départ ne soit pas le même pour tous, le point d’arrivée est le même pour chaque être vivant.

À savoir que nous mourrons tous un jour.

Memento Mori est l’expression latine qui signifie « souviens-toi que tu vas mourir ».

En gardant en tête que notre mort est inéluctable, on parvient plus facilement à profiter de la vie, et à apprécier la chance que nous avons d’être encore vivant.

De cette façon, on s’attarde beaucoup moins sur les éléments mineurs qui peuvent parfois la rendre désagréable.

Trouver un sens à la vie

La vie paraît tout de suite plus juste lorsqu’on lui trouve un sens.

Dans son livre Penser comme un moine, Jay Shetty nous enseigne que la meilleure façon d’y parvenir est de trouver sa vocation.

La vocation est la combinaison d’une passion, d’une expertise et d’une utilité.

Ces trois éléments combinés ensembles permettent d’être plus heureux et plus épanoui.

On peut contrôler notre mental

Nous ne pouvons pas contrôler notre génétique, nous ne pouvons pas contrôler la météo et nous ne pouvons pas contrôler les autres personnes.

L’une des seules choses sur laquelle nous avons entièrement le contrôle est notre mental.

En modelant nos pensées, et en adoptant une perspective positive face à la vie, il nous est possible d’atténuer son caractère fataliste.

Conclusion – Pourquoi la vie est injuste ?

Le caractère fataliste et naturel de la vie la rend automatiquement injuste.

Tous les humains n’ont pas accès aux mêmes moyen, et la loi du plus fort l’emporte très souvent.

Malgré ça, il est tout de même possible d’atténuer son injustice en se concentrant sur ce qu’il est possible de changer.

Laisser un commentaire