Comment arrêter de tout remettre au lendemain ?

Comment arrêter de tout remettre au lendemain ?

Vous ne parvenez pas à arrêter de tout remettre au lendemain, vous vous dites constamment « je le ferai demain, la semaine prochaine ou le mois prochain » plutôt que de réaliser ce que vous avez à faire maintenant ?

On peut sans grande difficultés conclure que vous êtes un adepte de la procrastination.

Grâce à cet article, vous allez pouvoir comprendre ce qui vous pousse à agir ainsi, puis à l’aide d’explications et d’exemples concrets, vous découvrirez comment arrêter de tout remettre au lendemain.

C’est quoi la procrastination ?

« Rien n’est aussi fatiguant que de remettre perpétuellement à plus tard une tâche inachevée »

William James

L’habitude de tout remettre à plus tard porte le nom de « procrastination ».

La procrastination consiste à retarder nos prises de décisions et à éviter d’accomplir certaines tâches, jusqu’au moment où nous n’avons plus le choix, tout en étant conscient que ce n’est pas la bonne chose à faire.

Cela devient problématique lorsque cette mauvaise habitude nous empêche de vivre pleinement.

La procrastination comporte deux types d’actions dans son champ de définition :

  1. Des actions mineures, comme attendre le dernier moment pour faire la vaisselle
  2. Des actions majeures, telles que retarder la recherche d’un emploi ou consulter un médecin

Les actions majeures qui sont sans cesse retardées ont souvent des conséquences préjudiciables pour notre vie future.

Des recherches scientifiques sur le sujet montrent que les procrastinateurs tendent à être moins performants que les autres, car ils s’infligent un stress supplémentaire.

Il arrive souvent qu’ils n’atteignent pas les objectifs qu’ils se sont fixés.

Pourquoi on remet tout au lendemain ?

Plusieurs raisons peuvent nous pousser à agir de cette façon, voici les plus importantes :

L’inconfort

On remet au lendemain les choses parce que nous voulons éviter de réaliser des tâches qui pourraient nous être désagréables dans le présent.

Notre instinct nous dicte alors de remettre la chose à plus tard afin d’éviter la sensation d’inconfort que pourrait accompagner la réalisation de la tâche à accomplir.

La peur est l’émotion qui entretient cette raison.

Un besoin de satisfaction instantanée

On préfère obtenir de la satisfaction sur le moment présent :

« Je préfère regarder la télé maintenant, plutôt que de faire ma dissertation, parce que je sais que je vais ressentir plus de satisfaction en regardant la télé tout de suite ».

On tente au maximum d’obtenir cette satisfaction tout en délayant les tâches que nous devons réaliser.

Le manque de confiance en soi

Il existe en nous une croyance négative qui nous laisse penser qu’il n’est pas possible de faire les choses correctement, tant que toutes les conditions pour le faire ne sont pas remplies.

Cette croyance est intimement liée à un manque de confiance en soi.

On procrastine parce qu’on préfère se sentir parfaitement prêt avant de réaliser ce qu’on a à faire.

On remet la chose à plus tard, jusqu’au moment où l’on jugera que notre confiance est à son niveau maximum.

Seul bémol, il n’existe que rarement des moments propices pour se mettre à l’action et où la confiance est à son maximum.

L’instant présent reste toujours le meilleur moment pour faire les choses.

3 étapes pour arrêter de remettre au lendemain

1) S’organiser

S'organiser pour arrêter de remettre au lendemain

Afin d’arrêter de tout remettre au lendemain, il va falloir que vous vous organisiez :

La tâche prioritaire

La première méthode pour s’organiser consiste à définir une tâche prioritaire à accomplir pour chaque jour.

En définissant la tâche prioritaire la veille, vous aurez beaucoup plus de facilité à vous y tenir.

Il s’agira de l’unique chose que vous devrez faire avant de pouvoir vous adonner à tous vos loisirs :

« Je réponds à 5 annonces de recrutement en envoyant mon CV et ma lettre de motivation ».

Tant que cette tâche n’est pas accomplie, vous ne devez pas vous autoriser à faire autre chose.

La deadline

La deuxième méthode consiste à se fixer une ou des deadlines. Pour cela, vous devez organiser vos journées.  

Le fait d’avoir une organisation quotidienne aura pour effet de vous éviter de perdre du temps et de savoir directement ce que vous devez faire dans la journée.

En ayant conscience de votre emploi du temps, vous diminuerez les chances de faire autre chose que ce qui est prévu.

2) Oublier ses incertitudes

Comme nous l’avons vu plus tôt, la peur et l’incertitude sont les éléments principaux qui vous incitent à tout remettre au lendemain.

Ces dernières ne doivent cependant pas vous empêcher de passer à l’action.

Si vous vous sentez submergé par la peur, prenez du recul, respirez un grand coup et faites-y face sans vous poser de questions.

Gardez en tête que l’action est pour la plupart du temps mieux récompensée que l’inaction.

Le fait d’être mal à l’aise n’est vraiment pas une excuse, car au final, vous constaterez que le malaise auquel vous vous attendiez n’est pas si important que ça.

Les choses qui vous rendent mal à l’aise devront donc être celles que vous devez faire en priorité.

C’est en les réalisant sans hésiter, que vous allez pouvoir passer rapidement à autre chose.

3) Changer sa façon de penser

C’est uniquement en changeant votre façon de penser qu’il sera réellement possible d’arrêter de procrastiner.

Vous devez absolument changer vos croyances négatives : devenez proactifs plutôt que attentistes.

Transformez votre façon initiale de penser qui était « je le ferais plus tard » à «je le fais maintenant ».

Il se peut que vous n’ayez pas encore la confiance ou le savoir-faire nécessaire pour que les choses soient toujours faites à temps.

Toutefois, avec de la persévérance, vous y parviendrez.

Conclusion – Comment arrêter de tout remettre au lendemain ?

L’action même minime prévaut sur l’inaction.

Sachez cependant que c’est un combat qui n’en finira jamais si vous relâchez votre attention.

Vaincre cette mauvaise habitude de tout remettre au lendemain demande une attention quotidienne, car, au moindre écart, elle revient aussi vite que le mauvais temps.


Abonne-toi à la Newsletter et reçois régulièrement des conseils sur le développement personnel. Plus de 2,000 lecteurs ont déjà rejoint la communauté !

Qu’attends-tu ?